Est-ce que je peux prêter ma voiture à un jeune conducteur ?

Est-ce que je peux prêter ma voiture à un jeune conducteur ?
Photo by Avinash Patel on Pexels.com

Oui, il est tout à fait possible de prêter votre voiture à un jeune conducteur. Toutefois, avant d’y procéder, vous devez savoir qu’il existe certaines conditions à observer scrupuleusement pour vous prémunir d’un certain nombre de risques. Ainsi, le prêt au volant doit toujours résulter d’une prise de décision responsable. Que faut-il alors savoir pour prêter en toute sécurité son véhicule à un jeune conducteur ? Nous vous dévoilons tout dans les lignes à venir.

Prêt au volant : de quoi il s’agit ?

Si vous aimeriez prêter votre voiture à un jeune conducteur, alors vous devez impérativement en savoir plus sur le prêt au volant. Retenez qu’on parle de prêt au volant lorsque le propriétaire d’un véhicule met celui-ci à la disposition d’un proche de confiance pour ses besoins personnels. Ce type de prêt automobile doit impérativement être occasionnel et ponctuel. Ces critères sont ainsi cumulatifs. Il n’est donc pas question de prêter votre voiture sur une longue durée à un membre de votre famille ou à une connaissance.

Aussi, vous devez savoir que la possibilité de prêter votre voiture à un jeune conducteur dépendra de la nature de votre contrat d’assurance auto jeune conducteur. En cas de prêt au volant, si votre contrat d’assurance pour le véhicule contient une clause dite de « conduite exclusive », vous risquerez de vous voir appliquer une franchise importante en cas de sinistre. Même dans le cas contraire, vous n’échapperiez pas non plus à l’application d’une « franchise prêt de volant » si un sinistre survenait.

Lire aussi:  Qu'est ce que la cpam?

Par contre, la franchise à payer sera nettement plus réduite. Dans la plupart des cas, son montant est directement défini au contrat d’assurance automobile. En résumé, quatre conditions sont à respecter avant de prêter votre voiture à un jeune conducteur. Vous noterez que :

  • le prêt du véhicule doit être occasionnel ;
  • son usage doit demeurer strictement privé ;
  • le jeune conducteur doit détenir un permis de conduire valide et avoir en sa possession les documents requis en cas de contrôle routier.

Si vous respectez à la lettre les conditions sus énumérées, alors vous ne devriez pas etre inquiété. Vous pourrez alors passer votre voiture à un jeune conducteur.

Veiller au port de la carte verte par le jeune conducteur

Si vous ignorez ce que c’est que la carte grise, notez qu’il s’agit tout simplement de l’attestation d’assurance voiture. Ce document doit en effet être conservée avec la carte grise. Il permettra aux forces de l’ordre de vérifier à tout moment que votre véhicule est en règle vis-à-vis de l’assurance.

Vous devez alors veiller à ce que le jeune conducteur l’emporte sur lui, de sorte à vous permettre de rester sous couvert de votre assurance automobile. Cependant, si la règle veut le prêt au volant s’effectue uniquement pour un usage ponctuel, notez qu’il existe un moyen de mettre à disposition votre véhicule sans cette contrainte de temps.

Souscrire une assurance au conducteur secondaire de votre véhicule prêté

Si vous désirez prêter son véhicule à un jeune conducteur de façon régulière, alors vous devez impérativement envisager de souscrire une assurance pour le compte du conducteur secondaire. Cette assurance qui vendra alors se greffer à la première, vous permettra ainsi de cumuler à la fois de l’expérience et du bonus. Dans le même temps, le conducteur secondaire de votre voiture pourra également bénéficier de tarifs avantageux lorsqu’il souscrira à sa propre assurance jeune conducteur.

Lire aussi:  Assurance habitation propriétaire non occupant

Aussi, vous disposez de la possibilité de prêter votre véhicule à vos enfants. Cependant, veillez dans ce cas à déclarer ceux-ci auprès de l’assureur automobile en tant que conducteurs secondaires de votre voiture. En tant que conducteurs déclarés, ces derniers verront alors leur identité inscrite sur votre contrat d’assurance automobile.